Connexion

Besoin d'aide ? Une question ? Un avis ? Rejoignez nous sur notre salon IRC pour clavarder

Configurer Mageia

Les noyaux de Mageia

Table des matières

Qu'est-ce que le noyau ?





Le noyau Linux est la base de votre distribution. La première version a été développée par Linus Torvalds au début des années 1990. Aujourd'hui, des centaines de contributeurs de part le monde travaillent à son évolution permanente.



Extrait de Wikipedia :

Citation :
Le noyau gère les ressources de l’ordinateur et permet aux différents composants — matériels et logiciels — de communiquer entre eux.



En tant que partie du système d’exploitation, le noyau fournit des mécanismes d’abstraction du matériel, notamment de la mémoire, du (ou des) processeur(s), et des échanges d’informations entre logiciels et périphériques matériels. Le noyau autorise aussi diverses abstractions logicielles et facilite la communication entre les processus.




Gérer les noyaux de votre ordinateur


Connaître la version actuellement utilisée


Lancer la commande en console :

Code BASH :
uname -a
Linux localhost 3.12.13-desktop-2.mga4 #1 SMP Sun Feb 23 00:16:54 UTC 2014 i686 i686 i686 GNU/Linux




L'indication 3.12.13 correspond à la version du noyau (ou kernel) et desktop à des paramétrage de la compilation du noyau..



Connaître les noyaux installés


Code BASH :
rpm -qa | grep ^kernel




liste parmi tous les paquets installés, ceux qui commencent par ''kernel''.



Les paquets qui contiennent ''-devel'' contiennent les outils nécessaires à des compilations utilisant des ressources du noyau. Ceci est utilisé par exemple des pilotes graphiques fournis par des constructeurs de matériel.

Les caractéristiques des divers noyaux sont expliquées plus bas.

Les paquets qui contiennent ''-source'' contiennent les sources proprement dites du noyau qui vous sont nécessaires si vous souhaitez construire un noyau avec vos propres paramètres, pour l'adapter spécifiquement à votre matériel.



Mise à jour du noyau


Concrètement, le noyau est un fichier binaire, situé dans le répertoire /boot/, appelé ''vmlinuz-<numéro_de_version>''. Il doit toujours y avoir au moins un fichier portant ce nom dans le répertoire /boot/.



Donc, ne jamais désinstaller son dernier noyau stable. Lorsque vous voulez installer un nouveau noyau, conservez-l'ancien ; vous aurez le choix entre le nouveau et l'ancien au démarrage de l'ordinateur.



Pour que le noyau soit mis à jour automatiquement comme les autres paquets, choisissez le paquet correspondant à votre type de noyau avec l'extension ''-latest''.

Un changement de noyau nécessite de recompiler certains pilotes (pilotes graphiques propriétaires, machines virtuelles, etc..). Ceci est normalement géré par dkms.



Supprimer les anciennes versions





Une fois qu'un nouveau noyau installé a démontré qu'il fonctionnait bien, il est possible de désinstaller l'ancien. Ceci se fait par exemple par le CCM en décochant le "kernel" ayant le numéro de version à désinstaller. L'entrée dans le gestionnaire d'amorçage (par exemple Grub) est supprimée.



Les noyaux « Officiels » Mageia





Ce sont les noyaux qui sont mis en service lors de l'installation de Mageia.



kernel-desktop





Le noyau standard Mageia

Il est installé par défaut, sauf lorsque l'installateur détermine que le matériel est un serveur, ou lorsque l'architecture est en 32 bits et que la mémoire vive est supérieure à 3,8 Go.



Optimisé pour i686, multi-processeurs (SMP).

C'est un noyau Linux stable, modifié par Mageia.





kernel-server


Le noyau Mageia pour les gros systèmes



Il est installé lorsque l'installateur détecte un serveur. Il est également installé pour les architecture 32 bit de plus de 3,8 Go en mémoire vive.

Optimisé pour i686, multi-processeurs (SMP) et capable d'adresser jusqu'à 64 Go de mémoire (ce qui impacte légèrement les performances).



Ce noyau utilise la même révision de noyau que le noyau standard Mageia et est livré simultanément.



kernel-desktop586





Le noyau Mageia pour processeurs pentium I (architectures i586)



Optimisé pour i586, multi-processeurs (SMP) et capable d'adresser jusqu'à 4 Go de mémoire.



Ce noyau utilise la même révision de noyau que le noyau standard Mageia et est livré simultanément.



Noyaux de développement / test


Noyaux Thomas Backlund "tmb"





Basé sur le noyau standard Mageia, il contient encore plus de modifications en cours de validation et est développé par un contributeur de longue date : Thomas Backlund. Peut être une solution si votre matériel n'est pas supporté par les noyaux standards Mageia.



Ce noyau est décliné en versions tmb-desktop, tmb-desktop586, tmb-server et tmb-laptop.



Les correctifs dans ce noyau peuvent être considérés comme encore trop expérimentaux pour être intégrés au noyau officiel Linux, mais suffisamment stables pour une utilisation régulière. Ce noyau est un bon indicateur de quels correctifs pourraient se retrouver au final dans le noyau stable de Mageia.<br>

Les principales modifications sont :

Jeu de modifications de Con Kolivas -ck, y compris cadencement BFS cpu/process

bloc de cadencement BFQ

support du système de fichier Reiser4

support de la mise en veille par TuxOnIce dans la version -laptop



Noyaux kernel-linus


C'est le "kernel vanilla" (par défaut) non modifié.



C'est la dernière version du noyau Linux. Le package suit les dernières "release candidates" de kernel.org, et peut donc apporter des correctifs de bugs ou le support de nouveaux matériels qui ne sont pas encore intégrés aux noyaux Mageia. Cependant, puisqu'il est nouveau, il est moins bien testé.



Rien ne garantit un fonctionnement stable ; il est donc déconseillé dans le cadre d'une utilisation régulière.



C'est une bonne base pour développer et tester des modifications du kernel sans craindre des conflits, puisque ce noyau ne contient normalement aucune modification.



Il porte typiquement un nom sous la forme "kernel-linus-3.12.8-1.mga4", indiquant le numéro de release ("3.12.8"), et la version de la release ("1.mga4").



Noyaux kernel-rt


Noyau ''vanilla'' incluant un patch ''rt''.



Ce patch ajoute le temps réel ( ''realtime'') dit dur, ou hard-rt, au noyau. Ce noyau ne contient pas d' autres modifications : c' est un noyau vanille + rt sans autres inclusions ou modifications. Ces modifications sont proposées par un groupe spécialisé : Wiki



Noyaux vserver





C'est un noyau pour plateforme de virtualisation.





Fil de discussion : http://www.mageialinux-online.org/forum/topic-18859.php
Cette page a été vue 8978 fois